Henri Duplaix

L’Oreille de Gargantua
Le rêve, une écoute de soi-même

ISBN :
978-2-9545096-1-7
Parution :
25 septembre 2013
Nbre pages : 153
Prix : 18€

QUATRIEME DE COUVERTURE

Si, dès les débuts de son immense oeuvre, Sigmund Freud se fait connaître par son célèbre ouvrage L’interprétation du rêve, dont il fait "la voie royale" de la découverte de l’inconscient, Carl Gustav Jung, qui fut son "dauphin" avant leur tragique séparation, tout au long de son œuvre, immense elle aussi, présente d’autres lectures des rêves. "Le rêve, écrit-il, est ce théâtre où le rêveur est à la fois la scène, l’auteur, le souffleur, le régisseur et le critique." L’étymologie nous enseigne, nous renseigne : rêver-resver proviendrait de resvegare, qui proviendrait lui-même de esvo, le vagabond, mais aussi de vadere : s’évader de la réalité par l’imagination ; voire de ravere : délirer ; et même de vagus : errant, celui qui change sans cesse d’idées. Les mythologies les plus anciennes, les plus universelles, mettent en scène tous ces qualificatifs, et les rêves aussi. À travers onze cas cliniques axés tout particulièrement sur des rêves, plusieurs thèmes se présentent. Inconscient personnel selon Freud, inconscient collectif selon Jung offrent des lectures interprétatives signifiantes et peuvent dire, voire intimer : « Rêve-toi et marche ! ».

L’AUTEUR

Portrait de Henri DuplaixHenri Duplaix est psychanalyste didacticien de la Société Française de Psychologie Analytique. Médecin généraliste, il a exercé pendant dix-sept ans en campagne périgourdine, puis en banlieue parisienne. Après son analyse personnelle et sa formation, il est devenu membre de la Société Française de Psychologie Analytique et de l’Association internationale de psychologie analytique en 1981, puis didacticien en 1989.
Il a écrit de nombreux articles dans les Cahiers jungiens de psychanalyse et a également contribué à l’élaboration d’un ouvrage édité en septembre 2002 par les éditions Eyrolles : Votre imaginaire interdit de travail en collaboration avec Jacques Païtra, sociologue praticien d’entreprise.

SOMMAIRE

- Préface
- Préambule

- Les transferts dans l’analyse ré-animatrice
- La tour de Babel
- Homo transferens
- Soudain Henriette…
- Feux sacrés, feux profanes
- Père – cheval en Père – île
- Entre candide nigredo et noire candeur : l’œuvre analytique
- Sol y sombra, le couple en ses arènes
- Homo, animal triste post coïtum
- La séance de l’écureuil
- L’individuation ouvre la voie